Introduction

Pour préparer Pâque, Inter-parole propose un récit qui retrace toute la vie de Moïse.
Puis des activitées pour découvrir et approfondir la Passion de Jésus Christ.
Des jeux pour mettre en résonnance la Pâque juive avec la Passion et Résurrection du Christ.

lien permanent

Moïse, prophète et serviteur du Seigneur Dieu

(D'après le livre de l'Exode)


Il y a bien longtemps, les descendants d’Abraham, étaient venus habiter l’Egypte. Maintenant ils étaient devenus un peuple nombreux, le peuple d’Israël, qu’on appelle " les Hébreux ". Le nouveau pharaon s’en inquiéta. Alors il décida de les faire travailler comme des esclaves. Ils devaient fabriquer des briques, toujours des briques, pour construire les villes de Pharaon. Malgré leurs durs travaux, ils étaient toujours plus nombreux. Pharaon ordonna donc de jeter dans le fleuve tous les garçons qui naissaient.

lien permanent

2

 

 

Dans la famille des Lévi naquit un beau garçon que sa maman cacha pendant trois mois. Mais, c’était trop risqué : son secret pouvait être découvert et son fils tué. Alors, elle prit une corbeille de papyrus, en forme de coffre. Elle l’enduisit de bitume pour le rendre étanche, puis elle y installa le bébé. Elle déposa ensuite cette petite arche sur le Nil, parmi les roseaux et envoya sa fille Myriam surveiller ce qui allait se passer.

lien permanent

3m

Allant se baigner dans le Nil, la fille de Pharaon découvrit la petite arche et vit l’enfant qui pleurait. Elle eut pitié de lui. « C’est un petit hébreu », dit-elle. Alors, la sœur de l’enfant s’approcha : « Si tu veux, je connais une nourrice pour allaiter l’enfant parmi les femmes des hébreux. » L’enfant fut confié à sa propre mère. Lorsqu’il eut grandi, celle-ci le ramena à la fille de Pharaon qui l’adopta.

lien permanent

4

 

 

Elle l’appela Moïse, ce qui veut dire tiré des eaux, sauvé des eaux. C’est ainsi que le jeune Moïse grandit à la cour de Pharaon.

lien permanent

5

En grandissant Moïse découvrit que les hébreux, son peuple, étaient esclaves et maltraités. En voyant un Egyptien frapper un hébreu, il se mit très en colère : il tua cet Egyptien. Mais il avait été vu et cela fut raconté à Pharaon qui voulut le tuer. Moïse s’enfuit et se réfugia au pays de Madian, près du puits.

lien permanent

6

Et voilà qu’arrivèrent les sept filles de Jéthro, qui venaient puiser de l’eau pour leurs moutons. Mais des bergers voulaient les chasser. Alors Moïse les défendit et donna à boire à leur troupeau. Apprenant cela, Jéthro invita Moïse dans sa maison et quelques temps plus tard, il lui donna sa fille Cippora en mariage.

lien permanent

7


Moïse devint berger chez Jéthro. Pendant ce temps, Pharaon mourut et il y eut un nouveau Pharaon, mais les Hébreux étaient toujours aussi malheureux et ils criaient vers Dieu.

lien permanent

8

Un jour, dans le désert, près de la montagne de Dieu, le mont Horeb, qu'on appelle aussi Sinaï, l'Ange du Seigneur apparut à Moïse dans un buisson d’épines en flammes, mais le buisson n’était pas brûlé. Le Seigneur Dieu l'appela : " Moïse, Moïse " et Moïse répondit : " Me voici. " Le Seigneur dit : " Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. J'ai entendu les cris de mon peuple qui est esclave en Égypte. Je t’envoie pour le délivrer de ce pays et pour le conduire dans un pays beau et bon, là où coulent le lait et le miel. C’est le pays de Canaan. Maintenant va, je t'envoie auprès de Pharaon. Tu feras sortir d'Égypte mon peuple. »

lien permanent

9


Moïse dit à Dieu : « Pharaon n’écoutera jamais un petit rien du tout comme moi ! » « Mais si ! Je suis avec toi, et je te donnerai un signe qui montrera que c'est Moi qui t'ai envoyé. » « Et même les Hébreux, si je leur dis : " Dieu m'a envoyé vers vous ", ne me croiront pas et vont me demander : “ Quel est son nom ? » Et Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui suis. » Ensuite, tu iras trouver Pharaon pour qu’il vous laisse sortir d’Egypte. ”

lien permanent

10

Moïse dit : « Et s’ils ne me croient pas et me demandent si tu m'es vraiment apparu ? » Le Seigneur lui dit : « Qu’as-tu en main ? » Moïse répondit : « Un bâton ! » Le Seigneur lui dit :
« Jette-le à terre ! » Moïse le jeta à terre ; le bâton se changea en serpent et Moïse se mit à fuir. Le Seigneur dit alors à Moïse : « Avance la main et prends-le. » Il avança la main, le prit, et dans sa main il redevint un bâton. Le Seigneur dit : « Ainsi, ils croiront que le Seigneur t’est apparu. ».

lien permanent

lien permanent

11

« Excuse-moi, mon Seigneur dit encore Moïse, envoie quelqu’un d’autre, moi je ne sais pas bien parler, je bégaie. »Dieu dit : « C’est Moi qui te soufflerai ce que tu dois dire. » Moïse reprit : « Pardonne-moi, Seigneur, mais donne cette mission à quelqu’un d’autre, moi je ne peux pas ! » Le Seigneur se mit en colère : « Je vais t’envoyer ton frère Aaron, il parle bien. Tu lui diras ce qu’il faut dire et moi je t’inspirerai. Et n’oublie pas de prendre ce bâton, il te servira ! »

lien permanent

12

Quand il eut retrouvé Aaron, Moïse le mit au courant de tout ce que lui avait dit le Seigneur et ils retournèrent ensemble expliquer aux Hébreux que Dieu les avait entendus et qu’il venait à leur secours.

lien permanent

13

 

 

Puis toujours ensemble ils allèrent trouver Pharaon et lui demandèrent de laisser partir le Hébreux dans le désert,

lien permanent

13b

 

 à trois jours de marche pour prier Dieu. Mais Pharaon refusa. Pourtant Moïse et Aaron insistaient. Mais Pharaon se moquait du Seigneur et ordonna de faire travailler encore plus durement les Hébreux.


lien permanent

14

Le Seigneur dit à Moïse : « Puisque Pharaon refuse de t’écouter, tu lui annonceras des malheurs jusqu’à ce qu’il laisse partir mon peuple. Après chaque malheur Moïse retournait demander à Pharaon de laisser partir les Hébreux et Pharaon refusait toujours de céder.

lien permanent

15

 

Mais le dixième malheur, la mort de tous les premiers nés, fut si terrible qu’enfin Pharaon se décida à les laisser partir.

lien permanent

16

Le Seigneur avait prévenu Moïse de ce grand malheur et il lui dit : « Préparez-vous à partir pour un long voyage. Prévoyez donc rapidement un repas pour avoir des forces. Chaque famille préparera un agneau.

lien permanent

17

 

Peignez vos portes avec le sang de l’agneau, ainsi la mort passera par-dessus les maisons marquées sans toucher votre premier né.

lien permanent

18

Alors, vous mangerez debout, prêts à partir, le bâton à la main. Vous mangerez l’agneau et aussi du pain qui n’aura pas eu le temps de gonfler. En souvenir de cette nuit, vous continuerez à prendre ce repas chaque année et vous rappellerez ce qui s’est passé pour que vos enfants en gardent toujours la mémoire. Vous l’appellerez le sacrifice de la Pâque. »

lien permanent

19

 

 

Tout se passa comme le Seigneur l’avait annoncé et il guidait son peuple dans le désert par une colonne de nuée qui leur indiquait la route pendant le jour et une colonne de feu qui les éclairait pendant la nuit.

lien permanent

20

 

 

Mais bientôt Pharaon regretta d’avoir laissé partir tous ses esclaves. Il prit son armée avec ses cavaliers et ses 600 chars. Il se mit à poursuivre les hébreux à travers le désert. Les hébreux étaient arrivés devant la mer, ils ne pouvaient passer. Grande était leur peur de se trouver coincés et ils reprochaient à Moïse de les avoir emmenés à la mort, ce qui était mieux que l’esclavage disaient-ils ! Mais Moïse leur dit : « Aujourd’hui Dieu va vous sauver. » Moïse tendit la main vers la mer et leva son bâton comme le Seigneur le lui avait recommandé
 

lien permanent

21

 

 

Aussitôt la mer se sépara en deux murailles et tout le peuple passa à pied sec au milieu.

lien permanent

22

 

 

Derrière, les Egyptiens les poursuivaient. Mais Moïse étendit la main, la mer se referma et ils furent tous engloutis dans les eaux.

lien permanent

23

 

 

À sec sur l’autre rive, Myriam et toutes les femmes sortirent leurs tambourins. Elles chantaient et dansaient pour Dieu qui les avait sauvés. Ils étaient libres !

lien permanent

24

 


Ils partirent dans le désert et marchèrent trois jours sans trouver d’eau. Il n’y avait là qu’une mare d’eau amère et imbuvable. Ils murmurèrent contre Moïse : « Au moins en Egypte on ne mourait pas de soif ! Mais le Seigneur dit à Moïse : « Jette dans l’eau un morceau de bois de cet arbre et l’eau deviendra douce ! »

lien permanent

25

 

 


Ils purent boire et le Seigneur dit :
« Je suis le Seigneur qui te guéris.»

lien permanent

26

 


« Écoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur. Qui que tu sois ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, il est ton Père. »

lien permanent

27

 

 

Et, ils arrivèrent à une oasis merveilleuse où ils campèrent. Il y avait là douze sources et soixante dix palmiers.

lien permanent

28

 

 

Puis, ils continuèrent leur marche dans le désert. Mais ils avaient faim et se mirent encore une fois à murmurer contre Moïse. Ils regrettaient les marmites de viande et le pain abondant qu’ils avaient en Egypte.

lien permanent

29

 

 

Le Seigneur dit à Moïse : « Mais non ! Ils ne mourront pas de faim. Je vais leur envoyer de la viande le soir et du pain le matin. » Le soir même des cailles couvrirent le camp. Le matin, une pluie de rosée entourait le camp et à sa place se trouvait… « Quoi donc ? Qu’est-ce que c’est ? » dirent les Hébreux. « C’est le pain que Dieu vous donne » répondit Moïse. C’était la manne, en effet " manne " veut dire " qu’est-ce que c’est " en hébreu. Cette manne, ils en mangèrent pendant quarante ans, jusqu’à leur arrivée dans la Terre Promise par Dieu.

lien permanent

31

 

Ils reprirent leur marche et un jour ils manquèrent d’eau dans leur campement. Alors, ils murmurèrent contre
Moïse : « En Egypte nous ne risquions pas de mourir de soif, donne-nous à boire. »
« Seigneur je t’en prie, que faire, ils veulent me tuer ? » dit Moïse.
« Prends ton bâton et frappe sur ce rocher, il en sortira de l’eau et tous boiront. »
Et ce fut ainsi, selon la parole de Dieu.

lien permanent

30

 

 

À cet endroit, les hommes d’Amaleq vinrent leur faire la guerre et Moïse demanda à Josué : « Choisis des hommes forts pour t’aider à combattre. Pendant ce temps, je monterai avec Aaron et Hour sur cette colline et tant que je lèverai les mains vous gagnerez la bataille. »
Mais Moïse se fatiguait et quand il baissait les bras, Amaleq gagnait. Alors, Aaron et Hour se mirent chacun d’un côté de Moïse et lui soutinrent les mains levées jusqu’au coucher du soleil. Et Josué remporta la victoire.

lien permanent

32

 

 

À travers le désert, Jéthro le beau-père de Moïse vint à sa rencontre et lui dit : « C’est beaucoup trop fatigant de t’occuper tout seul de ce peuple. Prends des hommes qui jugeront de ce que le peuple fait. Ces juges te diront ce qui s’est passé. Toi, tu seras celui qui parle avec Dieu. » Moïse se fit aider ainsi et sa charge était moins lourde.

lien permanent

lien permanent

33

 

 

Le troisième mois après leur départ d’Egypte, ils arrivèrent au pied du Mont Sinaï et il campèrent là. Dieu appela Moïse : « Dans Trois jours, je vais descendre sur la montagne. Demande au peuple de se préparer à cette rencontre et rappelle-leur tout ce que j’ai fait pour eux depuis que je les ai libérés de l’Egypte. Je viendrai à ta rencontre dans la nuée sur la montagne. Je te parlerai et le peuple m’entendra et croira pour toujours que tu es mon prophète et que tu parles pour moi.»
Le troisième jour, le Mont Sinaï fut entouré d’éclairs, de feu, de fumée. La montagne tremblait.

lien permanent

34

 

 

Le Seigneur descendit sur la montagne et appela Moïse. Il lui parla longuement et lui rappela l’Alliance qu’il avait faite avec le peuple d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Il lui demanda qu’on construise l’Arche d’Alliance dans laquelle on mettrait les tables de pierre avec les dix paroles qu’il avait lui-même écrites et données à Moïse. Il demanda qu’on garde l’Arche d’Alliance sous une tente, appelée " Tente de la Rencontre " pour venir y prier. Pendant 40 jours et 40 nuits le Seigneur parla à Moïse.

lien permanent

35

Le peuple s’impatientait au bas de la montagne et dit à Aaron : « Allez, fabrique-nous un dieu pour marcher devant nous, car ce Moïse qui nous a fait sortir d’Egypte qu’est-il donc devenu ? » Aaron leur demanda toutes leurs boucles d’oreille en or. Il construisit avec une statue de veau en or. Et le peuple dit : « Voici le dieu qui nous a fait sortir d’Egypte. » Le lendemain Aaron organisa une fête et tous firent des sacrifices devant le veau. Ils mangèrent, burent et se réjouirent. Le Seigneur Dieu dit à Moïse : « Descends et vois ce que ton peuple a fait. Je suis dans une grande colère contre lui, il mérite de mourir. » Moïse lui rappela la promesse qu’il avait faite à Abraham d’avoir une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel. Alors, le Seigneur s’apaisa.
Mais quand Moïse fut rentré au camp, il vit de ses yeux le veau d’or, la fête et les danses. Pris d’une grande colère, il jeta les tables des dix paroles données par Dieu et elles se brisèrent. Il détruisit le veau et en fit de la poudre, la mélangea à de l’eau et la fit boire à tous. Aaron lui dit que c’était lui le responsable de ce faux dieu. Moïse dit au peuple : « Vous avez fait un grand péché en ne reconnaissant pas le Vrai Dieu qui vous a fait sortir d’Egypte. Mais je vais Lui demander de vous pardonner. »

lien permanent

36

 

Le Seigneur ordonna de repartir vers la Terre Promise, là où coulent le lait et le miel. Moïse déployait souvent la tente de la rencontre et il venait parler à Dieu. Alors tous se levaient et se prosternaient. Et un jour le Seigneur lui demanda de faire deux tables sur lesquelles Moïse écrivit les dix paroles d’alliance. Car Dieu avait décidé de refaire Alliance avec son peuple qui l’avait oublié.
   

lien permanent

37

 

Le Seigneur dit à Moïse : « Choisis 70 anciens du peuple et viens avec eux dans la Tente de la Rencontre. Je viendrai dans la nuée et je mettrai une part de l’Esprit qui est en toi sur chacun d’eux. Alors, les 70 se mirent à dire la Parole de Dieu comme des prophètes. Pendant ce temps, l’Esprit se posa aussi sur deux hommes, Eldad et Medad qui étaient restés dans le camp et ils se mirent à prophétiser. Josué, celui qui maintenant aidait Moïse, lui dit : « Arrête-les. » Mais Moïse lui répondit : « Serais-tu jaloux d’eux ? Ah ! Si seulement le Seigneur avait mis son Esprit sur chacun d’entre vous, vous seriez un peuple de prophètes ! »

lien permanent

38

 

Le peuple continuait toujours son chemin dans le désert en direction de la Terre promise, mais il murmurait souvent contre le Seigneur parce qu’il en avait assez de ne manger que le pain de la manne.
Et voilà qu’ils furent piqués par des serpents au venin mortel. Ils dirent à Moïse : « Nous avons péché contre le Seigneur et contre toi en vous critiquant. Prie le Seigneur qu’il nous sauve des serpents. »
Moïse pria et le Seigneur lui dit :
« Fais un serpent d’airain et attache-le à un poteau en bois que tu dresseras. Celui qui sera mordu le regardera et il vivra. »
Et c’est ce qui se passa, ceux qui étaient mordus regardaient le serpent d’airain et leur vie était sauvée.

lien permanent

39

 

En s’approchant de la Terre Promise, les Hébreux devaient passer par le territoire du roi Balaam. Ce roi avait peur d’eux parce qu’il savait que Dieu venait toujours à leur secours. Il envoya donc chercher le mage Balaam, un païen qui connaissait Dieu et lui demanda de faire une prophétie pour que les Hébreux meurent. Mais justement Dieu inspira le contraire au mage Balaam. Il annonça que ce peuple vivrait et qu’il serait un très grand peuple parce que Dieu était avec lui. Il dit encore que de ce peuple sortirait un roi qui brillerait comme une étoile pour être la Lumière du monde.

lien permanent

41

 

 

Enfin, ils arrivèrent en face de la terre Promise, de l’autre côté du Jourdain. Ils étaient montés sur le Mont Nebo et le Seigneur dit à Moïse : « Voici le pays que j’ai promis de donner aux descendants d’Abraham. Tu le vois aujourd’hui, mais tu n’y passeras pas. » Et Moïse, le serviteur du Seigneur, mourut là. Il avait cent vingt ans. Personne ne sait où il a été enterré. Mais depuis ce temps, il n’y a jamais eu de plus grand prophète que lui, ce Moïse qui parlait directement avec le Seigneur et que le Seigneur avait choisi pour libérer son peuple de l’esclavage.

lien permanent