Marie chante sa joie

Le Magnificat désigne la prière joyeuse de Marie bientôt mère du Messie, alors qu'elle visite Éisabeth. ( Luc, chapitre 1, versets 46 à 56 ) .
« Magnificat », c'est le premier mot de la traduction latine de ce chant de louange.

Il fait partie des liturgies romaine (pour l'office du soir, les Vêpres) et byzantine, et a inspiré de nombreuses œuvres musicales. Chez les protestants, seule l'Église anglicane utilise ce chant, de manière quotidienne, pour le culte du soir.
Ce chant a été inspiré du cantique d'Anne, la mère du prophète Samuel.

Il traduit le lien profond entre l'espérance et la foi d'Israël et celle des chrétiens.

lien permanent

1

lien permanent

2m

lien permanent

3m

lien permanent

4m

lien permanent

5m

lien permanent

6m

lien permanent

7m

lien permanent

8m

lien permanent

9m

lien permanent

10m

lien permanent