creation2

 

 

 

 

Acrylique sur bois été réalisée pour le festival «L'Air, le Vent, le Souffle.», à l'église luthérienne de la Résurrection .

lien permanent

Dieuadam

Genèse 2, 7 : «Alors le Seigneur Dieu modela l'humain avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'humain devint un être vivant.»

 

 

 

 

 

Au centre du tableau, assis sur la « montagne », Dieu tient tendrement contre lui l’être humain, qu’il vient de façonner avec de la terre, (Adam veut dire « le terreux »). Dieu donne Vie à cet être d’argile en soufflant dans ses narines et sa bouche. Ce souffle c’est Dieu qui anime l’homme, Dieu sourit car il est vraiment fier de l’être l’humain. Il l’a créé à sa ressemblance, c’est le chef d’œuvre de toute la création : « Dieu vit tout ce qu'il avait fait : cela était très bon. » Quand l'humain s'éveille, il est encore un peu gourd. Il regarde Dieu, et son premier geste exprime sa reconnaissance et son émerveillement. Il est le partenaire de Dieu qui lui laisse le soin de nommer toutes créatures vivantes. L’humain n’est pas encore sexué, il est seul de son espèce. Alors, Dieu l’endort et le crée mâle et femelle. Ils sont semblables mais différents, ensembles pour se compléter, pour croiser leur voix, grandir l’un grâce à l’autre, et ainsi se rapprocher de Dieu.
Les deux arbres qui encadrent Dieu et l’humain évoquent l’arbre de la vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal situés au centre du paradis. Les quatre fleuves dont parle la Genèse irriguent le jardin.
Les animaux sont chacun à leur manière tournés vers Dieu. Les végétaux aussi lui rendent hommage. « Le loup habite avec l'agneau, la panthère se couche près du chevreau. » Isaïe 11. C’est la paix pour toutes créatures autour de Dieu. Pour l’homme aussi, quand il accepte de se laisser apprivoiser, façonner par Dieu. « Comme un cerf assoiffé cherche l'eau vive, ainsi mon âme te cherche, toi, mon Dieu. » psaume 42 : Dieu ne s’impose pas, il se laisse trouver, mais il faut être attentif, en recherche.
Depuis Noé, l’arc en ciel est le signe de l’alliance de Dieu avec l’humanité. C’est une alliance d’amour. Elle est solide, indestructible, et quand chaque être humain s’en souvient, il retrouve le chemin du « paradis ». Les anges du « ciel » et les créatures de la « terre » se rejoignent en un seul chœur priant le Seigneur. L'étoile annonce celle qui guidera les Mages jusqu'à Jésus.
Le serpent à la langue fourchu, au langage piégé, se faufile, mais la croix lumineuse, esquissée par la traine de l’étoile et le vol des oiseaux blancs, unit tous les éléments de la création.

lien permanent

angesd

 

 

 

 


La joie des anges.

lien permanent

angesg

lien permanent

nueoise

 

 

 

Psaume 147: " C'est lui qui couvre le ciel de nuées...."

lien permanent

serpentt

 

 

 

Genèse 3, 1:
"Le serpent était le plus rusé des animaux des champs que le Seigneur avait fait."

lien permanent

cerf

 

 

 

Psaume 42: " Comme un cerf assoiffé cherche l'eau vive, je te cherche mon Dieu, mon âme a soif de toi."

lien permanent

loupagn

 

 

 

Isaïe 11, 6 : " Le loup habitera avec l'agneau..."

lien permanent

panvreau

 

 

 

Isaïe 11, 6 : " ...la panthère se couchera avec le chevreau."

lien permanent

lien permanent

paons

lien permanent

poissons

 

 

Genèse 1, 20:
"Que les eaux grouillent d'un grouillement d'êtres vivants."

lien permanent

pages (1) 2