Le mage Balaam, et le roi Balaq

Le mage Balaam, et le roi Balaq

 

 

 

Le roi du pays où ils campent s’appelle Balaq. Il a très peur que les Hébreux ne s’installent pendant longtemps dans son pays. Il a surtout très peur que ce peuple ne devienne plus puissant que lui. Il sait aussi qu’il ne pourra pas les chasser par la force des armes. Il cherche une autre façon de s’en débarrasser.
Il a entendu parler  du mage Balaam. Ce mage est païen, mais il connaît Dieu. Il habite très loin en Orient.

lien permanent

2wbalaam

 

 

 

Le roi Balaq envoie des messagers, avec beaucoup de cadeaux, pour le chercher. Il veut que Balaam vienne, ici,  maudire les Hébreux au nom de Dieu.
Le mage Balaam reçoit les envoyés de Balaq ; il prie Dieu qui lui dit de ne pas partir.
Les envoyés repartent bredouilles.

lien permanent

3wbalaam

 

 

Balaq vexé envoie, de nouveau, à Balaam des envoyés encore plus nombreux et plus importants.  Balaam prie de nouveau Dieu qui, cette fois,  lui dit de partir chez Balaq, mais de ne faire et de ne dire que ce que Dieu lui-même lui dira.

lien permanent

4wbalaam

 

 

 

Balaam se lève, prend son ânesse et part avec les envoyés.

lien permanent

5wbalaam

 

 

Chemin faisant, l’ânesse voit l’Ange du Seigneur qui lui barre la route. Elle est seule à le voir.
Une première fois, elle fait un détour  à travers champs, pour l’éviter. Balaam ne comprend pas et la frappe pour la ramener sur la route.
Une deuxième fois, dans un chemin creux bordé de murets, au milieu des vignes, elle évite l’ange mais le pied de Balaam frotte un muret. De nouveau, il la frappe.
Une troisième fois, dans un passage encore plus étroit, l’ânesse s’arrête. Elle se couche à terre et Balaam, furieux, la frappe à coups de bâton.

lien permanent

6wbalaam

 

 

Mais l’ânesse dit à Balaam :

« Que t’ai-je fait pour que tu me battes ainsi ? »

lien permanent

7wbalaam

 

 

C’est alors seulement que Balaam voit l’Ange du Seigneur qui lui barrait la route. Il descend de son ânesse et s’incline devant lui. L’Ange du Seigneur lui demande pourquoi il a battu son ânesse par trois fois. Balaam répond : "Je ne savais pas que tu étais devant moi sur la route. Maintenant, si tu le veux, je retourne chez moi." L’Ange du Seigneur lui dit : "Tu peux continuer ta route, mais tu ne diras rien d’autre que ce que je te ferai dire."

lien permanent

8wbalaam

 

Balaam repart. Il rencontre le roi Balaq sorti à sa rencontre.


Ensemble, ils montent sur une colline d’où ils voient le peuple hébreu. Ils bâtissent 7 autels, et offrent des animaux en sacrifice.
Puis le roi Balaq demande à Balaam de maudire les Hébreux.
« Comment pourrais-je maudire quand Dieu ne maudit pas ? Oui je le vois, c’est un peuple choisi »
dit Balaam que Dieu a inspiré.

lien permanent

9wbalaam

 

Le roi Balaq est furieux.

Il emmène Balaam sur un sommet, pour que, cette fois, il maudisse le peuple hébreu. De nouveau Dieu inspire à Balaam ces paroles : 
« C’est le peuple que Dieu a fait sortir d’Égypte. C’est un très grand peuple. »

lien permanent

10wbalaam

 

 

Le roi Balaq est encore plus furieux. Il emmène Balaam au sommet d’une montagne qui domine le désert.
Balaam lève les yeux et voit tout le peuple de Dieu rassemblé. L’Esprit de Dieu vient sur lui et il dit :
« Ainsi parle celui qui écoute la parole de Dieu, qui voit ce que Dieu lui fait voir :

lien permanent

11wbalaam

Je le vois, mais ce n'est pas pour maintenant,
je l’aperçois, mais encore de loin,
de ce peuple va naître une Étoile,
de ce peuple va surgir un Sceptre royal, un Roi,
et tous se prosterneront devant Lui. »
Le roi Balaq se met dans une très grosse colère et dit à Balaam : "Je t’avais fait venir pour maudire ce peuple et voilà que tu le bénis, et cela trois fois de suite. Je ne te donnerai pas tout ce que je t’avais promis. Maintenant, va-t-en."
Balaam lui dit : "J’avais bien dit à tes messagers que, même si tu me couvrais d’or, je ne pourrais dire que les paroles de Dieu."
Balaam se leva, partit et retourna chez lui.
Le peuple des Hébreux reprit sa marche dans le désert vers la Terre Promise par Dieu.

lien permanent